Aller au contenu

La conservation

Par ABConservation – Mis à jour le 25/11/2022

  • Qu’est-ce que la conservation ?

La conservation est la protection et la préservation de la vie et des ressources naturelles de la Terre pour les générations actuelles et futures.

 

  • Quels sont les différents types de conservation ? 

LA CONSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT :

La conservation de l’environnement consiste à protéger l’environnement et ses ressources naturelles afin d’éviter qu’il ne s’effondre sous la pression des activités humaines telles que l’utilisation de combustibles fossiles, la déforestation, etc. 

 

CONSERVATION MARINE :

La conservation marine se concentre sur la préservation des écosystèmes dans les océans et les mers pour protéger ces écosystèmes de la surexploitation de ces ressources marines.

 

CONSERVATION DE LA FAUNE :

La conservation de la faune et de la flore sauvages est l’action par laquelle les humains font un effort délibéré pour protéger les plantes, les animaux et leur habitat. La faune sauvage joue un rôle important dans le maintien de l’équilibre des écosystèmes et peut avoir des effets directs et indirects sur la qualité de vie des humains. 

     Quel est son rôle ? 
  • Pourquoi la conservation est-elle importante ? 

    Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la conservation est une priorité, et ces raisons varient d’une personne à l’autre. Certaines raisons nous touchent directement, d’autres indirectement.

    Certaines personnes profitent de l’esthétique de la conservation. Dans le monde entier, de nombreuses communautés comptent sur la beauté de leur nature locale pour attirer les touristes, ce qui profite économiquement à la population locale. Par exemple, Palawan est considérée la plus belle île du monde, elle offre une nature luxuriante telle que la fameuse rivière souterraine, El Nido…qui attire plus d’un million de visiteurs par an. Ce million de visiteurs offre des opportunités d’emploi aux locaux en tant que guides touristiques, chauffeurs et animateurs, et en retour, la biodiversité de Palawan est conservée et protégée par les locaux. D’autres effets indirects de la conservation sont l’eau, l’air et les océans etc. 

     

    En termes d’effets directs, les animaux et les plantes peuvent affecter directement le bien-être de l’homme. Les écosystèmes fournissent des services provisoires et leurs régulations affectent directement les humains. Les services provisoires sont les produits que nous récoltons directement dans la nature, par exemple la viande, le poisson, le maïs, le blé, les médicaments naturels, les ressources génétiques et les produits biochimiques. Les services de régulation contribuent au bien-être de l’homme en régulant les processus qui sous-tendent les écosystèmes, par exemple la régulation des risques. Un exemple de régulation des risques est la présence de mangroves qui agissent comme des tampons contre les changements du niveau de la mer.

          Ça marche !
  • La preuve que la conservation fonctionne 

    Voici un exemple de conservation de la faune sauvage pour l’oryx d’Arabie !

     

    En 1972, l’oryx d’Arabie a été déclaré éteint à l’état sauvage, les individus restants n’existant qu’en captivité. 

     

    Dix ans auparavant, en 1962, la Fauna Preservation Society (FPS) avait lancé une mission de conservation de la population en déclin de l’oryx d’Arabie. Le plan était le suivant : 

     

    I)    capturer autant d’oryx que possible

    II)   les relocaliser dans un programme de propagation approprié

    III) réintroduire la progéniture dans la nature une fois que le nombre d’oryx est suffisant pour assurer la stabilité de la population. 

     

     

    C’est exactement ce qui s’est passé ! 

     

     

    Grâce à l’aide de nombreuses organisations et partenaires du monde entier, en 1981, soit 20 ans après le début de l’Opération Oryx, et 10 ans après qu’ils aient été déclarés éteints à l’état sauvage, la dernière partie de l’Opération Oryx a pu être réalisée. 

    L’oryx d’Arabie a été réintroduit à l’état sauvage à Oman ! 

     

    Le statut de conservation de l’oryx d’Arabie est passé d’espèce en danger à espèce vulnérable, et la population sauvage actuelle compte environ 1 000 individus ! 

 

Bearcat Study Program!

 

  • Initiatives de conservation actuelles  

    Palawan Bearcat ou Binturong- ABConservation

     

     

    ABConservation a été lancé en 2016 sa priorité est la conservation des binturongs. Les binturongs peuvent être trouvés dans diverses régions de l’Asie du Sud-Est, notre équipe est basée aux Philippines.

     

     

    I) Programme d’étude des binturongs : 

     L’équipe scientifique d’ABConservation à Palawan fait des efforts considérables pour obtenir des séquences filmées des binturongs dans leur habitat naturel afin d’analyser leur comportement naturel. La deuxième partie de l’étude scientifique consiste à suivre un binturong à l’aide d’un collier GPS pendant six mois. L’objectif de ce programme d’étude est d’obtenir des preuves plus solides du comportement des binturongs et de répondre aux questions suivantes : 

    – Comment les binturongs interagissent-ils entre eux ?

    – Quels sont leurs déplacements dans la forêt ?

    – À quelle fréquence entrent-ils en contact avec les humains et les autres 

    animaux ?

    – Etc. 

    Toutes ces informations nous aideront à comprendre le mode de vie du Palawan Bearcat et nous donneront une idée de ce que nous pouvons faire pour que le statut de conservation de l’UICN du binturong ne tombe pas en dessous de vulnérable.

     

     

    II) Initiatives de communication et d’éducation : 

    Notre équipe est très attachée à la conservation de notre planète (en particulier du binturong !). C’est pourquoi, nous participons à de nombreux événements afin de diffuser notre passion et d’inciter les autres à changer leur comportement et à s’impliquer. Notre événement le plus récent est le Subaraw festival (consultez notre page Facebook pour en savoir plus ! 😉).

     

    III) Projet de rénovation du PWRCC : 

    Nous avons un partenariat avec le Palawan Wildlife Rescue and Conservation Centre (PWRCC) où nous prévoyons de créer et de rénover des enclos. Beaucoup des animaux présent aux PWRCC sont endémiques à Palawan. Plusieurs binturongs y sont présent. Outre le fait de rénover les enclos, l’autre partie de ce projet consiste à fournir aux animaux davantage de nourriture. Pour cela un projet de verger a donc été mis en place et le lancement est prévu début 2023 (gardez l’œil ouvert !).

  • Message final : 

Bien que l’état de la Terre et le changement climatique suscitent beaucoup d’inquiétudes, il y a aussi beaucoup de bonnes actions mises en place pour préserver notre planète. 

Enfin, la conservation exige un effort mondial, et nous, en tant qu’individus sommes tout aussi importants. 

                                              

DERNIERS ARTICLES

ABConservation

Bureau France
57 rue Cuvier MNHN CP31
75005 Paris
Bureau Philippines
79 Abanico Road, Barangay San Pedro, Puerto Princesa city
5300 Palawan
 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Votre mail servira uniquement à vous envoyer la newsletter ABConservation.
Il ne sera jamais communiqué à un tiers, et un lien de désabonnement sera présent dans chacun de nos mails.

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et de vos droits, c’est ici.

fr_FR